Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Bassin de l ‘Anambé : une plate forme multi acteurs pour booster la production rizicole

Posté par: Babacar diouf| Mercredi 10 janvier, 2018 10:01  | Consulté 321 fois  |  0 Réactions  |   

Situé à cheval entre le département de Kolda et celui de Vélingara le bassin de l’Anambé avec l’encadrement  de la société de Développement  Agricole et  Industrielle du Sénégal (Sodagri) développe la riziculture depuis plus  de 30 ans .Ainsi  à l’image de la  vallée du nord, le bassin  de l’Anambé a participé au cours de ces dernières années à l’augmentation de la  production du riz au Sénégal. Aussi conscient des enjeux que représente le riz dans le pays, le gouvernement a indiqué sa ferme volonté d’en être autosuffisant .Et c’est fort de ce constat que le projet d’appui à la riziculture pluviale au Sénégal a été créé avec  l’appui de la FAO (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture ) . Un projet qui a pour objectif global de contribuer à la sécurité alimentaire des populations de Sédhiou et Kolda par l’augmentation de la production du riz pluvial au niveau  des vallées ; plateaux et bas fonds par la transformation, la valorisation et la commercialisation des produits rizicoles. Ainsi pour réussir ce pari il urge  pour les acteurs de la filière riz de fédérer leurs énergies. C’est dans ce cadre que s’inscrit la mise en place d’une plate forme multi acteurs riz dans le bassin de l’Anambé. D’ailleurs le lancement officiel  de cette plate forme a eu lieu mardi dernier à la base vie Anambé .En présence du sous préfet de Mampatin , des acteurs et partenaires du projet , des élus locaux . Selon Thierno Ly le directeur technique de la Sodagri il se  félicité de ce projet  qui est d’une importance capitale «  C’est une excellente chose avec la FAO qui accompagne  la Sodagri dans sa mission de production de  riz dans l’ Anambé mais également au niveau des vallées , la mise ne place de la   plate forme  , c’est l’aboutissement d’un processus .il fallait d’abord procéder au renforcement de capacités des producteurs au niveau des vallées  avec la mise en place des  champs  écoles paysans.. » La plate forme multi acteurs, c’ ‘est une concertation entre les différents acteurs qui travaillent dans la chaine valeur riz.  Il ne serre à rien qu’une seule personne se charge de toutes les activités   ». A –t-il expliqué. Même son de cloche pour   docteur Waly Diouf coordonnateur du programme d’autosuffisance nationale  en riz (PANAR) qui  pense que  la plate forme doit aboutir  à la spécialisation des acteurs   « La plate forme sera un cadre   d’échange et de réflexion qui va permettre à l’ensemble des acteurs  de pouvoir travailler moins et  gagner plus. Ce que nous voulons, c’est éviter qu’un seul acteur puisse se sentir obliger de faire plusieurs activités .Ce qui réduit l’efficacité.  c’est  pour quoi, il faut aller vers  ce  que nous appelons la  division du travail,. Chacun se spécialise  dans  son  domaine . Le producteur n’est pas obligé de faire du service ,  du crédit ,de  la transformation et de la commercialisation , alors qu’il y’a des acteurs qui ont ces capacités là » A –t-il souligné .

Babacar Diouf

 L'auteur  babacar diouf
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
babacar diouf
Blog crée le 08/03/2014 Visité 246510 fois 274 Articles 10921 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires