Calais: l’Etat reprend la main sur la distribution de nourriture aux migrants

  • Source: : RFI | Le 06 mars, 2018 à 00:03:07 | Lu 1559 fois | 0 Commentaires
content_image

Calais: l’Etat reprend la main sur la distribution de nourriture aux migrants

La distribution de nourriture aux migrants à Calais était jusque là assurée par les associations.

Conformément à ce qu'Emmanuel Macron avait annoncé lors de sa visite sur place mi-janvier, l'Etat commence ce mardi matin la prise en charge de la distribution de nourriture aux migrants à Calais. Jusqu'à présent, seules les association assuraient cette mission.

Emmanuel Macron l'avait annoncé lors de sa visite à Calais le 16 janvier dernier : la distribution de nourriture aux migrants sera désormais effectuée par l'Etat. Quatre cents repas quotidiens sont prévus. La gestion de la distribution est confiée aux salariés de l’association la Vie active, partenaire des pouvoirs publics sur place. Deux distributions seront assurées. La première de 9h à 11h pour le petit-déjeuner, et la seconde l'après-midi de 15h à 18h. « Elle comportera une double ration : 250 g de viande, 300 g de féculent, du pain, yaourt, fruit », détaille Michel Tournaire, sous-préfet de Calais.

La distribution sera effectuée par une fourgonette qui se rendra sur deux lieux situées à proximité des endroits où se trouvent les migrants. L'un se trouvera rue des Huttes, dans la zone des Dunes, l'autre dans la zone de Virval. Mais le sous-préfet n'exclut pas que des réajustements soient effectuées si d'autres points de distribution s'avèrent plus pertinents. Avec cette équipe mobile, l'Etat veut éviter la reconstitution de campement ou de bidonville sur Calais.

Les deux sites, situés en périphérie de la ville, seront surveillés de loin par la police. Gaël Manzi, coordinateur de l'association Utopia 56, une des organisations qui assuraient la distribution de nourriture jusqu'à présent, craint que les forces de l'ordre n'en profitent pour y effectuer des contrôles d'identité, ce qui ferait immanquablement fuir les migrants. « Si ça devient un endroit pour arrêter des personnes, c'est sûr que ça ne marchera pas », prévient Gaël Manzi.

Selon la préfecture, quelque 350 migrants vivent aujourd’hui à Calais. D’après les associations, ils seraient entre 500 et 600.


Auteur: RFI - RFI






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com