Comité de suivi de la refonte partielle des listes électorales sans l’opposition

  • Source: : APS | Le 23 janvier, 2017 à 21:01:21 | Lu 912 fois | 2 Commentaires
content_image

Comité de suivi de la refonte partielle des listes électorales sans l’opposition

Le Comité de suivi des opérations de la refonte partielle des listes électorales a été installé lundi à Dakar, sans le pôle de l’opposition, qui a fait part de son désaccord concernant l’intégration au processus d’une nouvelle entité représentant "les indépendants", a constaté l’APS.

"Nous avons été surpris de constater la position des non-alignés et de l’opposition, qui ont fustigé le fait que des indépendants aient été conviés à la réunion", a déclaré à des journalistes Benoit Sambou, coordinateur du pôle de la majorité présidentielle après l’installation du comité.

"J’ai voulu les appeler à la raison et leur rappeler que c’est le peuple sénégalais et la Constitution qui ont consacré la participation des indépendants au processus électoral (…), les exclure du comité aurait été gênant", a-t-il dit.

M. Sambou assure que le travail se poursuivra malgré tout, pour faire en sorte que les élections puissent avoir lieu à la date prévue.

Le Comité de suivi des opérations de la refonte partielle des listes électorales a été installé "avec les acteurs qui voulaient être là, et la semaine prochaine, nous allons nous retrouver pour continuer le travail", a-t-il annoncé.

Il demeure "ouvert à tous les acteurs du processus, libre à un groupe ou à un autre de ne pas participer" à ses travaux, a indiqué le coordinateur du pôle de la majorité.

"Il faut faire confiance" au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, et à son jugement relatif à "la qualité des gens et laisser la libre détermination des acteurs politiques à s’inscrire dans un pôle ou dans un autre", a déclaré Benoît Sambou.

Ndiawar Paye, un membre du pôle de l’opposition, affirme que son camp a choisi de suspendre sa participation aux travaux du Comité de suivi des opérations de la refonte partielle des listes électorales "jusqu’à ce que la situation soit rétablie".

Ousmane Faye, un représentant du pôle des indépendants, s’est défendu en expliquant que cette frange est constituée de "partis légalement constitués".

Personne ne peut l’exclure du processus électoral, a fait valoir M. Faye.

Le porte-parole de la Commission électorale nationale autonome (CENA), Issa Sall, a jugé "regrettable" la décision de l’opposition de suspendre sa participation aux travaux du Comité de suivi des opérations de la refonte partielle des listes électorales.

Il a dit que la CENA comptait renouer le dialogue avec les représentants de l’opposition.

"Tout citoyen a le droit de surveiller le déroulement du processus électoral", a rappelé Issa Sall.

MF/BK/ESF


Auteur: APS - APS


Commentaire (2)


Anonyme En Janvier, 2017 (01:01 AM) 0 FansN°: 1
senego
Anonyme En Janvier, 2017 (09:23 AM) 0 FansN°: 2
Sans confiance pas de crédibilité.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com