L’hôpital Principal à l'heure de la réflexion sur le cancer

  • Source: : APS | Le 09 mai, 2018 à 11:05:14 | Lu 2198 fois | 1 Commentaires
content_image

L’hôpital Principal à l'heure de la réflexion sur le cancer

La 19e édition des Journées médicales de l’hôpital Principal de Dakar (HPD) se tiendra du 11 au 13 mai prochains, au King Fahd Palace (KFP), avec l’ambition de contribuer à la réflexion sur la prévention de pathologies comme le cancer, a-t-on appris des organisateurs de la manifestation.

"Nous mettrons l’accent sur la prévention de ces pathologies (..)’’, en vue notamment d’arriver à "trouver des moyens de prise en charge adaptés à notre contexte socio-culturel’’, a indiqué Abdou Rahamane Niang, président du comité consultatif de ces "Journées médicales".

"Les facteurs de risque du cancer sont peu connus et peu maîtrisés dans notre pays, les moyens de diagnostic ne sont disponibles que dans les grands centres hospitaliers et les moyens thérapeutiques coûtent excessivement chers", a-t-il fait valoir au cours d’une conférence de presse, mardi.

Selon lui, compte tenu du "fort taux de mortalité" du cancer au Sénégal, les experts s’accordent désormais pour dire que cette maladie sera "l’un des fléaux du 21ème siècle et (...) un enjeu sanitaire majeur dans nos pays".

Le président du comité consultatif de la 19e édition des ’’Journées médicales’’ de l’Hôpital Principal de Dakar (HPD) signale que cette manifestation sera organisée de concert avec le service de santé des armées, qui a en charge la tenue du 11e congrès régional panafricain de médecine militaire du Comité international de médecine militaire (CIMM.

Ce congrès se tiendra "pour la première fois en terre africaine", a relevé M. Niang, rappelant que le CIMM est une organisation inter-gouvernementale regroupant les médecins militaires des différents pays francophones et anglophones et dont la vocation est de contribuer à l’amélioration de la coopération et de la collaboration entre les différents services de santé des armées.

Les organisateurs comptent mettre à profit ces deux évènements "pour qu’une réflexion appropriée soit effectuée afin de trouver des solutions à ce problème".

Il a par ailleurs annoncé que ce congrès prévoit quatre ateliers, qui devraient permettre aux acteurs paramédicaux de "développer leurs connaissances et de mettre à jour les dernières découvertes" de ce secteur.

Il est également prévu deux symposiums devant traiter des accidents vasculaires cérébraux ’AVC) et des rapports entre forces de défense et de sécurité et infection au VIH, sans compter la conférence inaugurale sur le thème "Médecine et éthique".

Selon la présidente de la commission d’organisation du congrès, Alimatou Diop Ndiaye, les participants viendront d’une vingtaine pays africains, dont une dizaines de généraux.

Il y aura aussi des conférenciers sénégalais et étrangers mais également des experts civils et militaires.


Auteur: APS - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


A Y D En Mai, 2018 (12:30 PM) 0 FansN°: 1
Merci pour cette bonne initiative. Les problèmes liés à cette maladie de cancer mérite d'être pris aux sérieux. Et je commence à être vraiment optimiste actuellement que des solutions vont sortir et seront appliquées. car je connais la franchise et le sérieux du travail de nos médecins militaires.

Du côté des médecin nos militaires c'est soit d'aller en gréve abandonner les hôpitaux (les malades des hôpitaux) en rejoignant leur cabinets médicaux ou cliniques. Et sans civisme; ils ne se préoccupe même pas du développement de notre santé.

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com