Désenclavé, le village de Saré-Liou accède aussi aux commodités de l’eau et de l’électricité

  • Source: : Seneweb.com | Le 05 juillet, 2017 à 05:07:19 | Lu 1542 fois | 2 Commentaires
content_image

Désenclavé, le village de Saré-Liou accède aussi aux commodités de l’eau et de l’électricité

Comme partout au Sénégal en ce mois de juin, le jeu de l’alternance des saisons est saisissant dans cette partie de la région de Matam. L’hivernage a pris le relais de la saison sèche. Il y a les flaques d’eau et le tapis herbacé qui commence à pousser pour le plus grand bonheur du bétail après des mois de sécheresse. Et les hommes ont repris la direction des champs.

Après avoir roulé une dizaine de minutes depuis Thilogne, bienvenue à Saré-Liou, petit village d’éleveurs et d’agriculteurs, situé en profondeur, à 25 Km de la route nationale. La localité vit une période de métamorphose grâce aux investissements des pouvoirs publics sénégalais dans le cadre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Fini, le temps où il fallait des heures et des heures pour parcourir les 25 kilomètres entre Saré-Liou et Thilogne. Le mauvais état de la piste d’alors a obligé plus d’un villageois à rester à Thilogne pendant des jours faute de moyens de transport.

"C’était difficile. Une personne pouvait quitter Dakar. Une fois à Thilogne, elle est bloquée pendant deux jours. Personnellement j’ai vécu cette mésaventure occasionnée par l’absence d’une bonne piste. La situation était pire encore pendant l’hivernage. Mais aujourd’hui, là où on mettait des heures voire des jours, c’est une question de minutes. Entre 10 et 15 minutes. La situation a complétement changé. Le déplacement est plus facile. On évacue les malades facilement", témoigne Djiby Sagnane, chef de village de Saré-Liou, ancien émigré en France.

Cette piste qui va de Thilogne jusqu’au village de Bélé sur 32,8 kilomètres, a coûté 857 millions de francs CFA. Réalisée dans le cadre du PUDC, elle traverse sept villages dont la population est estimée à environ 5.000 habitants.

Pour Pape Ngom, un jeune du village, cette infrastructure a "un impact réel sur la vie des habitants au quotidien". Il donne un exemple. "Si on devait jouer un match de football, nous étions obligés de partir le matin pour ne pas être en retard. Aujourd’hui, on peut prendre le repas ici et partir dans l’après-midi. Ce qui n’était pas possible auparavant. C’est grâce à la piste. Il n’y a pas que la piste. L’eau et l’électricité sont également disponibles. Vous verrez des téléviseurs un peu partout dans le village", explique t-il.

Dans le village, le PUDC a mis en place un système d’alimentation en eau multi-villages d’une capacité de 40 mètres cubes par heure. L’ouvrage inauguré par le chef de l’Etat au mois de mars est équipé d’un château d’eau de 200 mètres cubes. Il approvisionne les villages de Saré-Liou, Darou Salam, Gourel Diéry et Paris.

Auparavant, les populations de Saré Liou, s’approvisionnaient en eau avec un forage et un château d’eau de 30 mètres cubes construit en 1990. Dans les maisons, l’on trouve encore de grands canaris et autres réservoirs datant de cette période de corvée, où l’eau était une denrée rare.

"Le premier forage ne permettait pas au village de subvenir à ses besoins en eau. Les femmes parcourraient parfois des kilomètres pour chercher de l’eau. Nous stockions l’eau dans de grands canaris pendant des jours et des jours. Une fois, j’ai rempli mes canaris et je suis parti à Dakar où je suis resté quelques jours. A mon retour, j’ai utilisé l’eau que j’avais stockée pendant tout ce temps-là", témoigne Khady Niass.

Cette corvée de l’eau est un vieux souvenir grâce au nouveau forage, d’un coût d’environ 184 millions de francs CFA. L’ouvrage dispose de six bornes fontaines, deux abreuvoirs et d’une prise-charrette. Pour la bonne marche du forage, un comité de gestion a été mis en place. A la fin du mois, les recettes issues de la consommation des populations et celle du bétail peuvent s’élever à 1 200 000 francs CFa, indique le président du Comité de gestion, Mamadou Ndao.

Après déduction des frais de fonctionnement et autres dépenses, le reste est versé dans un compte bancaire. Selon lui, le forage peut recevoir jusqu’à 3000 têtes de bétail par jour. L’électrification fait également le bonheur des habitants de Saré-Liou qui peuvent dorénavant produire de la glace et offrir de la boisson fraiche à leurs hôtes.

"La glace nous provenait de Thilogne. Le sachet était vendu entre 200 francs et 150 francs CFa. Maintenant, on peut fabriquer la glace sur place grâce à l’électricité", explique Seynabou Niass. Et dorénavant, la glace ne va plus occasionner de bagarres."Des gens se mettaient à l’entrée du village pour guetter l’arrivée des vendeurs. Et cela a occasionné des bagarres. Des gens se blessaient juste pour un petit sachet. Parfois, ils n’avaient rien à la fin. Je crois que cela est maintenant de l’histoire ancienne", dit Pape Ngom.

Pour Djiby Sagnane, 18e chef de village de Saré-Liou, "il y a un réel changement" dans la localité grâce au PUDC. "Les retombées du programme sont palpables. Les déplacements sont faciles. L’eau est disponible. L’électricité est là. Ce sont des choses qui vont faciliter la vie des habitants", se réjouit-il.

Au 27 juin 2017, 203 forages et 91 châteaux d’eau ont été réalisés permettant l’accès à l’eau potable dans 499 villages totalisant une population de plus de 200 000 personnes, selon les données recueillies auprès du PUDC. Les objectifs du volet pistes rurales sont la construction et /ou la réhabilitation de 1625 km au niveau des zones les plus enclavées du pays.

Pour démarrer les activités, le PUDC a entrepris la construction de deux séries de travaux portant sur un linéaire de 790,81 Km, dont 424,62 km déjà ouverts à la circulation permettent le désenclavement de plus de 491 villages, indique un document du programme. Concernant l’électrification par raccordement au réseau Moyenne Tension/Basse Tension, les travaux ont démarré dans 283 villages avec l’implantation de 3641 poteaux électriques MT et 5743 poteaux BT, le tirage de 234 Km de ligne BT et de 393 km de ligne MT.

La même source fait état de la publication de l’appel d’offres pour les travaux des installations intérieures de 20 800 ménages dans les villages. Concernant l’électrification par voie solaire, les travaux ont également démarré dans 23 villages et neuf (09) centrales photovoltaïques sont déjà installées pour une puissance totale de 200 KVA. Avec les 13 premiers villages finalisés (raccordement au réseau MT/BT), plus de 2 100 personnes ont l’accès à l’électricité.

Au total, les travaux du volet concernent 465 villages (dont 356 par raccordement au réseau MT/BT et 110 par voie solaire), rappelle le document. La même source indique que sur 3 093 équipements produits et certifiés, 2170 équipements post récoltes et de transformation ont déjà été déployés dans 10 régions. A terme, la mise en œuvre du volet va bénéficier directement à 2 187 967 personnes originaires de 2 525 villages. 


Auteur: aps - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme En Juillet, 2017 (07:41 AM) 0 FansN°: 1
 :sunugaal:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
Démowo En Juillet, 2017 (16:17 PM) 0 FansN°: 2
Je connais bien ce village pour y avoir séjourné plusieurs fois dans le cadre d'un projet. Effectivement malgré la bravoure des populations, les conditions de vie y étaient vraiment difficiles de même pour les villages environnants. J'ose espérer que les entretiens nécessaires seront réalisés et à temps pour que le changement ne dure pas juste le temps d'une rose. Vive le Sénégal :sunugaal: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com