Drame Sierra-Leone : Ce que déplore Cheikh Tidiane Gadio

  • Source: : Seneweb.com | Le 20 août, 2017 à 18:08:35 | Lu 3292 fois | 0 Commentaires
content_image

Inondations en Sierra Leone: 499 morts, selon la morgue centrale.

La solidarité africaine doit être plus rapide et plus organisée lorsqu’un pays du continent est frappé par une catastrophe. La plaidoirie est de Cheikh Tidiane Gadio, qui était ce dimanche l’invité du Grand Jury de la Rfm. L’ancien ministre des Affaires étrangères se prononçait sur les inondations qui ont frappé la Sierra-Leone et fait des centaines de morts.

"On est arrivé à l'état d'impréparation globale de nos Etat par rapport à la protection civile, déplore Gadio. Quand Ébola a frappé la Sierra-Leone, le Liberia et la Guinée, la réponse de l'Afrique a tardé. Il a fallu qu'on atteigne un chiffre record de deux mille à trois mille morts pour commencer à mettre en place la réaction africaine."

Pour l’intervention des pays du continent en Sierra-Leone, à la suite du drame, l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise est resté sur sa faim. "Je n'ai pas entendu tout de suite se transformer cet élan de solidarité des Africains en avion qui débarque des forces de protection, des sapeurs-pompiers du Sénégal, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée", regrette-t-il.

"Je souhaiterais que la solidarité africaine se traduise par des prises de décisions rapides en termes de (déploiement) sur le théâtre des opérations (de) nos officiers supérieurs en protection civile qui ont une grande compétence, recommande-t-il. Il me semble que parfois dans des cas similaires, un sommet extraordinaire, une rencontre d'urgence des ministres concernés soit convoquée dans les 48 heures pour additionner les moyens et intervenir à temps."

Chamsdine Sané


Auteur: Chamsdine Sané - Seneweb.com




Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com