Pr Samb, Ucad : «Le changement d’hommes ne saurait être la solution aux problèmes de l’université»

  • Source: : Seneweb.com | Le 28 mai, 2018 à 12:05:07 | Lu 1482 fois | 4 Commentaires
content_image

Pr Moustapha Samb

Il exprime son désaccord sur les revendications formulées par les étudiants qui exigent la démission de leur ministre de tutelle. Pour le Pr Moustapha Samb, enseignant au Cesti (Ucad) et président du Parti de la renaissance africaine et du développement (Prad), «On ne peut pas demander à un président de la République de suivre les désidératas des étudiants, au point de limoger des ministres, sans que cela ne se justifie par des fautes graves. Les étudiants doivent savoir que le temps joue en leur défaveur. Ils doivent poser leurs doléances, c’est leur droit, sans pour autant exiger la démission de ministres qui peuvent ne pas être impliqués.

Cette décision d’enlever un ministre relève du pouvoir discrétionnaire du président de la République», rappelle le professeur d’université, dans un entretien à Lobsevateur. Le membre de la mouvance présidentielle prend la défense de son collègue Mary Teuw Niane, le ministre de l’Enseignement supérieur dont la démission est réclamée par les étudiants, avec celle du ministre de l'Economie. «C’est quelqu’un de très compétent, qui connait bien l’enseignement supérieur et qui a un bilan élogieux.

Il n’est pas juste de faire de lui l’agneau du sacrifice. D’autant plus que lui-même n’était pas sur le territoire national, au moment des faits. Je trouve que c’est un très bon ministre et le changement d’hommes ne saurait être la solution aux problèmes de l’université. A chaque fois qu’un secteur traverse des difficultés conjoncturelles, on coupe des têtes, pour se donner bonne conscience, alors que la solution est plutôt structurelle et doit passer par des rectificatifs liés au fonctionnement du système et à l’efficience de la bonne collaboration entre les différents départements concernés par la mobilisation, à temps, des bourses d’étudiants», explique l'universitaire et Président du conseil d'administration de l'Agence de presse sénégalaise (Aps).

A en croire Professeur Samb, céder aux exigences des étudiants pourrait créer un précédent dangereux pour le chef de l’Etat lui-même. Il met-il en garde : «Demander au président de la République de couper des têtes pour faire plaisir aux étudiants est une solution de facilité et demain, il ne faudrait pas être surpris que les étudiants exigent le départ du président de la République lui-même».


Auteur: SenewebNews - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme En Mai, 2018 (12:39 PM) 0 FansN°: 1
khana danga diotte sa enveloppe
Anonyme En Mai, 2018 (13:43 PM) 0 FansN°: 2
Des idiots et cancres en mutation pour miraculeusement devenir des "professeurs" ! A quel niveau d'autorité ce fossile du tertiaire se trouve t il pour porter un jugement sur la soi-disant "compétence" de Marie Teuw Niang !!! Cela ne devrait il pas être de l'appréciation du Chef de l'Etat ??? Il y a eu fautes de gestion administrative du dossier des bourses des étudiants dans la hiérarchie, situation ayant conduit à des pertes d'heures de cours, et pire à une mort d'homme, et ce trou de cul nous dit que personne ne doit être sanctionné !!!!!! NON ET NON, CELUI QUI A EN CHARGE CE DEPARTEMENT MINISTERIEL DOIT QUITTER LE GOUVERNEMENT. POINT BARRE. Je supporte mal ces arrivistes qui cherchent toujours à plaire quitte à dire ou faire l'inacceptable juste pour lever leur petit doigt de traitre et dire" regardez moi Mr le Ministre, je vous ai défendu, offrez moi un autre poste ! TCHIMM
Anonyme En Mai, 2018 (14:20 PM) 0 FansN°: 3
Si Macky dégage ,tout va se normaliser dans ce pays.
Anonyme En Mai, 2018 (15:31 PM) 0 FansN°: 4
Tu vires à 180°. Mais depuis longtemps ces gens sont là et les mêmes problèmes demeurent. Tu es passé à côté. Ces ministres n'ont qu'à dégager !

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com