Sédhiou: Des détaillants flambent les prix homologués de l’oignon et de la pomme de terre

  • Source: : Seneweb.com | Le 09 juin, 2018 à 11:06:15 | Lu 1672 fois | 5 Commentaires
content_image

Sédhiou: Des détaillants flambent les prix homologués de l’oignon et de la pomme de terre

Le  ministre du Commerce, de la consommation, du secteur informel et des petites et moyennes entreprises (Pme) a fixé le prix du kilogramme d’oignons à 350 F et celui de la pomme de terre à 400F. Cette volonté de réguler les prix au niveau national n’a pas trouvé d’oreilles attentives à Sédhiou où le prix de la première denrée citée est de 500 francs et celui de la seconde à 600 francs.

Pour les commerçants interrogés, Alioune Sarr n’est ni un producteur ni un commerçant. Par conséquent, il ignore le fonctionnement de la chaine de commercialisation. L’un d’entre eux, tenant une boutique au quartier Santossou explique que le commerçant de Sédhiou et celui de Dakar achètent la tonne au même prix. Celui de Sédhiou devra non seulement faire face à l’acheminement de sa marchandise à plus 600 kilomètres mais doit aussi faire face aux taxes douanières. « Pour chaque visa de la facture, je paie 1000 F », a-t-il révélé.

Un Mauritanien, tenant boutique sur l’avenue Ibou Diallo au centre-ville, abondant dans le même sens, explique à son tour, qu’Alioune Sarr ne maitrise pas tous les paramètres de la chaine de commercialisation. Chez lui, la pomme de terre est à 600 francs. Pour l’oignon, dit-il, le kilogramme est à 500 francs et 400 francs si vous payez beaucoup de kilogrammes.

 


Auteur: Paul FAYE Correspondant Seneweb.Com - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Lams En Juin, 2018 (13:00 PM) 0 FansN°: 1
Les populations de Sédhiou sont laissées à elles-mêmes pour ce qui concerne le commerce d'une manière générale. Sédhiou est la ville la plus pauvre et la plus chair du sénégal. Tout est chair :les denrées de premières nécessité (riz, sucre, lait, savon, huile etc de même que les matériaux de construction: ciment fer ,sable mais aussi le carburant revendu par les vendeurs de la rue au su et à la vue des autorités. Ce qui explique cette situation c'est la cupidité des agents du commerce intérieur et la passivité des autorités administratives qui ne font rien pour pallier à ça. A sédhiou les commerçants peuls tiennent en otage toute une ville et fixent les prix de manière concertée car ils se sont constitués en une sorte de Trust qui contrôle tout le commerce de gros, demi gros et du détail, tenant ainsi toute une ville en otage sans que les autorités ne lèvent le moindre doigt pour arrêter ce commerce usurier exercé par les peuls. Les prix homologués des produits sont pourtant affichés à la préfecture mais ne sont jamais pratiqués à la lettre à cause du comportement vénal et irresponsable des agents des services du commece intérieur.
Reply_author En Juin, 2018 (13:18 PM) 0 FansN°: 1
faites appel à auchan....
Anonyme En Juin, 2018 (15:08 PM) 0 FansN°: 2
dans les pays occidentaux ce ne sont pas les états qui fixent les prix des denrées alimentaires. c'est le marché et les entreprises.
Reply_author En Juin, 2018 (16:44 PM) 0 FansN°: 1
malheureusement nous n'avons pas encore ce niveau de flexibilité mentale et morale des occidentaux pour que le marché s'autorégule. ici au sénégal c'est l'anarchie totale il faut que les autorités s'y mêlent sinon les gros c'est la loi de la jungle qui va prévaloir.
Anonyme En Juin, 2018 (17:08 PM) 0 FansN°: 3
pfff....avec ca ils critiquent Auchan! Ces rapaces! :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com