Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

PARLER DE LA FERMETURE DU DAAKA DE MÉDINA GOUNASS RELÈVE D’UNE ABSURDITÉ SELON ASTOU DIAITÉ DU GRAND PARTI

Posté par: Babacar diouf| Jeudi 20 avril, 2017 20:04  | Consulté 297 fois  |  0 Réactions  |   

Les propos de Moustapha Diakhaté qui avait demandé qu’il ne soit plus autorisé de tenir un rassemblement de milliers de personnes tant que les normes de sécurité pour garantir l’intégrité des personnes y participant continuent de soulever des indignations au sein de la classe politique vélingaroise. Après le député de l’ Apr Amadou Tidiane Talla c’est au tour d’Astou Diaité responsable du Grand parti à vélingara de sortir de ses gongs .Venue participer à la formation des femmes de Kandia en techniques de fabrication de savon local , Astou Diaité en a profité pour déplorer la sortie du parlementaire aperiste . « Nous ne sommes pas d’accord avec les propos de Mr Diakhaté. Le Daaka ne pourra jamais être suspendu ou fermé. Comment peut –on fermer un lieu ou on récite le coran et on chante les louanges du prophète Psl ,c’est de l ‘aberration. Pourquoi la Mecque n’a pas été fermée il y’a deux ans après l’accident survenu la bas. ,et qui a enregistré des milliers de morts. C’est la volonté divine » A –t- elle tonné. Avant de poursuivre « S’agissant de la modernisation du Daaka prôné ça et là, seuls cinq talibés du Khalife général de Médina Gounass peuvent le faire, les gens n’ont pas besoin du soutien de qui que soit » – a-t-elle fait savoir. S’agissant de la formation des femmes de Kandia, Astou Diaité a rappelé que cela entre en droite ligne dans la politique de développement prôné par le président Malick Gackou qui met l’accent sur la femme et les jeunes. « Nous ne faisons que suivre les traces du président Gackou qui a pour vision de faire du Sénégal un pays développé. Mr Gackou nous a demandé de travailler et de ne pas tromper les militants avec de fausses promesses. » Il faut rappeler que plus de 30 femmes issues de différents villages de la commune de Kandia ont bénéficié de cette formation en fabrication de savon artisanal. Une façon selon Astou Diaité de lutter contre la pauvreté au féminin dans le fouladou « Ces dames que nous avons formée vont démultiplier la formation dans leurs localités respectives. »

Babacar Diouf 

 L'auteur  babacar diouf
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
babacar diouf
Blog crée le 08/03/2014 Visité 211804 fois 244 Articles 9529 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires