Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

SEWROU SÈNE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU SAEMSS À VÉLINGARA « NOUS RISQUONS DE DÉTERRER LA HACHE DE GUERRE … »

Posté par: Babacar diouf| Jeudi 23 mars, 2017 14:03  | Consulté 151 fois  |  1 Réactions  |   

En tournée dans la région de Kolda Sewrou Sène le secrétaire général national du syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire a rencontré lundi dernier les enseignants du département de Vélingara .Devant ses camarades venus nombreux l’écouter, Sewrou Sène a expliqué l’objet de sa tournée dans le fouladou. « je suis dans la région de Kolda, plus précisément dans le département de Vélingara ,pour prendre contact avec les responsables régionaux et départementaux et les militants , leur parler sur l‘état d’avancement dans le cadre de l’’éxécution des accords signés avec le gouvernement , mais également d’échanger avec vous chers collègues, sur les prochaines élections de représentativité syndicale dans le secteur de l’éducation » A-t-il souligné. Parlant d‘abord des prochaines élections de représentativité syndicale , Monsieur Sewrou Séné a attiré l’attention des enseignants sur son caractère historique « Ces élections constituent un enjeu capital pour nous ,du fait , de leur caractère historique, mais nous pensons aussi à coté du suffrage que nous sollicitons des camarades , souhaiter un vote massif. Le vote massif éviterait au gouvernement demain de pouvoir arguer devant l’opinion que les syndicats ne sont pas représentatifs. Nous profitons de notre venue à vélingara pour demander un vote massif mais en faveur du Saemss » A –t-il laissé entendre . Interrogé sur l’accalmie noté dans le secteur de l’éducation, la patron du Saems se veut claire « L’accalmie est fait de la générosité et du patriotisme des enseignants ., Nous avons été à saly Portudal le mois de septembre dernier pour parler de paix et de stabilité dans le système, il y ‘a eu des décisions phares qui avaient été prises , parmi elles : le grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant , les rencontres mensuelles entre le ministère de l’ éducation et les organisations syndicales ; et dans le procès verbal qui a sanctionné les travaux , on avait parlé de la nécessité de respecter l’accord signé avec le gouvernement . Mais d’octobre à aujourd’hui , certes, les rencontres se poursuivent avec le gouvernement mais, je suis au regret de dire que le Saemss risque de suspendre ces rencontres avec le Ministère de l’éducation, parce que ces rencontres n’ ont permis au gouvernement que de prendre les enseignants comme des faire valoir, mais également de rester inactif et immobile par rapport aux accords signés. » A –t-il déploré. Avant de marteler « Tant que nous ne voyons pas une volonté du gouvernement de matérialiser nos accords mais naturellement après ces élections nous risquons de déterrer la hache de guerre. D’ailleurs le Saemss a déposé sur la table du gouvernement un préavis de grève le 28 février passé.» Babacar Diouf

 L'auteur  babacar diouf
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme il y a 3 semaines (09:57 AM) 0 FansN°:1
1234

Ajouter un commentaire

 
 
babacar diouf
Blog crée le 08/03/2014 Visité 181932 fois 205 Articles 7379 Commentaires 11 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires