Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Vélingara : 1ére édition du « grand Juju » 104 circoncis réunis

Posté par: Babacar diouf| Mardi 19 septembre, 2017 11:09  | Consulté 157 fois  |  0 Réactions  |   

Le  «  grand Juju » ou la case de l’homme  à démarré   dimanche dernier  à l’école Moulaye Siranding Baldé de la commune de Vélingara  .104 circoncis issus des différentes localités du département de vélingara sont réunis pour une durée de 20 jours (du 9 au 30 septembre 2017). Cet événement culturel à l’actif du conseil départemental de Vélingara a pour objectif : de revaloriser le « kankourang », mais également d’inculquer de bonnes habitudes aux enfants.

Selon Ousmane Baldé conseiller départemental par ailleurs membre du comité d’organisation du  «  grand Juju » l’idée d’organiser cette  manifestation culturelle a germé dans l’esprit  du président du conseil départemental depuis son arrivée à la tête de l’institution  « Le président du conseil départemental de Vélingara El hadj Ibrahima Barry ,dès son accession à la tête du conseil départemental de Vélingara a tenu  à mettre en avant la culture, l’éducation et la santé. C’est ainsi qu’il a nommé Madou Ba acteur culturel comme son conseiler spécial. Depuis deux ans nous avons en chantier l’organisation d’un grand Juju pour régler plusieurs problèmes à la fois. » A –t-il dit .Avant de poursuivre « Sur le plan social,  il fallait aider les familles les plus démunies à circoncire leurs enfants, en prenant en charge l’ensemble des frais. Dans le domaine de l’éducation, nous avons constaté,  que, c’est à l’ouverture des classes que les enfants étaient circoncis et, ils perdaient 1 mois dans le quantum horaire. Nous avons dit qu’il fallait régler cette situation.   Sur le plan de la santé,  il fallait faire appel à des chirurgiens qualifiés pour gérer la circoncision et le suivi médical des enfants. En organisant ce Juju également, nous participons à la revalorisation du Kankourang  qui  était dévalué dans le fouladou,.Nous avons fait appel aux membres du «  Cosaan Kankourang »  les gardiens des valeurs traditionnelles de Saré Pathé Bouya et toutes les communautés mandingues du département. D’ailleurs  ils sont les principaux animateurs du Juju.   »

Le  «  Juju »  un lieu  d’éducation et de  formation des bonnes habitudes

Face à la crise des valeurs qui secoue le monde entier , le « Juju » demeure une réponse adéquate pour renverser  la tendance selon Madou Ba acteur culturel et conseiller spécial du président du conseil départemental «  Nous sommes entrain de traverser des crises de valeurs ; pour cela il faut agir dans  la tête des gens. il faut amener les gens à avoir de bonnes habitudes,. Il faut que chacun apprenne à respecter son prochain, à plus forte raison son  ainé. Ceux qui ont partagé le même Juju gardent des souvenirs très solide, ils seront toujours solidaires, tolérants » A –t-il expliqué .Et de poursuivre «  C’est l’occasion aussi de revenir sur « les passines » ou  les signes conventionnelles. Il suffisait  d’un  seul geste pour que l’enfant comprenne avec les « passines. » Exemple, quand un enfant  trouve des adultes dans une  importante causerie,  il suffisait qu’on le regarde d’un certain œil  pour qu’il comprenne. Alors  que maintenant vous n’osez plus le faire . »  Autre moment fort de ce Juju, les lavages, Il y’ aura  deux grands lavages et un petit lavage. ce seront des moments de purification, des moments d’apprendre aux enfants des danses, à battre le tam tam . Il faut signaler que, le Juju est ouvert à toutes les organisations socioculturelles

 L'auteur  babacar diouf
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
babacar diouf
Blog crée le 08/03/2014 Visité 221809 fois 258 Articles 10315 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires