Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Vélingara : les filles disent non à toutes les formes de violences

Posté par: Babacar diouf| Lundi 20 novembre, 2017 19:11  | Consulté 1895 fois  |  0 Réactions  |   

Malgré les efforts consentis par l’Etat, les Ong et autres organisations de développement, les filles continuent toujours de vivre dans des situations qui sont de nature à compromettre leur développement. Aussi  pour inverser la tendance, ces filles avec l’appui de l’Ong Grand Mother Project(GMP) à travers le programme changement par la culture ont choisi la journée du 11 octobre qui leur est dédiée pour se faire entendre. En effet ces jeunes filles  se sont d’abord réunies  à l’école Thierno Moustapha Barry de la commune  pour réfléchir sur leur sort et consigner toutes leurs doléances dans un document. Une rencontre qui a eu lieu en présence des grands mères, des chefs de village des localités de Vélingara, Némataba,  Kandia  et  des acteurs et partenaires de l’Ong Grand Mother Project . Maitresse d’œuvre  de cette manifestation, l’Ong  Grand Mother Project veut à travers  cette  célébration  mettre en exergue  les besoins des filles. «  Nous avons organisé la journée internationale de jeunes filles, c’est l’occasion de mettre en lumière les besoins des filles, mais également  d’inciter les différents  acteurs  à  réfléchir sur les difficultés que rencontrent  les filles dans le monde et dans les différents pays. Et nous avons voulu en partenariat  avec l’Unicef magnifier cette journée et contribuer à la protection et au développement holistique  de la fille » A laissé entendre Mamadou Coulibaly le chargé des programmes de Gmp .Avant de  poursuivre « Nous avons convié à cette rencontre les grands mères, les notables et les femmes en âge de procréer, les jeunes filles, car dans notre approche, il ne suffit de mettre  seulement le focus sur la fille. C’est pourquoi nous privilégions l’approche intergénérationnelle permettant à chacun de s’investir pour le bien être de la fille. »

Une marche pacifique pour dire non aux mariages et grossesses précoces, et à toutes les formes de violences.

Pour clore en beauté, cette journée du 11 octobre, les filles ont organisé une marche pacifique à travers l’artère principale de la comme de Vélingara  avec comme de chute la préfecture où un mémorandum à été lu et remis au préfet Abdourahmane Ndiaye. Dans ce mémorandum, les filles sont revenues sur les difficultés auxquelles elles sont confrontées et qui ont pour noms :   les mariages et grossesses précoces, les châtiments corporels, l’allégement des travaux domestiques, l’abandon de l ‘excision, de disposer de pièces d’état

Les filles  ont pris également des engagements devant le préfet et les parents : De  s’abstenir jusqu’ au mariage,

Se rapprocher des grands mères,

 A respecter les ainés

 A être assidues à l’école.

Le préfet  du  département de Vélingara Abdourahmane Ndiaye, après avoir écouté religieusement les filles  a d’abord félicité les organisateurs de cette journée « Je remercie l’Ong Grand Mother Projet, l’Unicef  et L’Ief .Je salue cette approche intergénérationnelle Initiée par Gmp qui consiste à valoriser les grands mères .Je prends acte de votre mémorandum et vos préoccupations seront  étudiées et prises en compte localement pour ce qui peut l’être. Pour les autres préoccupations nous transmettons à l’autorité supérieure. » A expliqué le préfet Abdourahmane Ndiaye.

Babacar Diouf

 L'auteur  babacar diouf
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Vélingara, Violences, Filles,
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
babacar diouf
Blog crée le 08/03/2014 Visité 226622 fois 262 Articles 10596 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires